Logo Medef Martinique
Adhérer au medef
Accueil > Actualités > Martinique > Olivier MARCELIN est nommé Directeur D’OPCALIA MARTINIQUE.

Olivier MARCELIN est nommé Directeur D’OPCALIA MARTINIQUE.

4 mars 2015 - Martinique

 

 Olivier MARCELIN est nommé Directeur D'OPCALIA MARTINIQUE.

Olivier Marcelin vient d’être nommé directeur d’Opcalia Martinique par le conseil d’administration de l’Opca interprofessionnel, annonce ce dernier dans un communiqué diffusé le 20 février 2015. La direction d’Opcalia Martinique était assurée depuis un an par Alain Hellard, le directeur d’Opcalia Bretagne. Jusqu’à présent, le parcours professionnel d’Olivier Marcelin s’est principalement déroulé dans des postes de DRH en entreprise. Cette nomination intervient alors que les règles de collecte des fonds de la formation dans les territoires ultramarins ont été assouplies par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle. Un assouplissement qui pourrait permettre à certains Opca de branche de collecter directement les contributions de leurs adhérents en Outre-Mer.

SON PARCOURS Âgé de 46 ans, Olivier Marcelin est titulaire d’un DESS en sciences de la production et des organisations et d’un Master de sciences de gestion des ressources humaines obtenu à HEC Montréal. Il a d’ailleurs commencé sa carrière dans cet établissement d’enseignement supérieur, successivement en tant qu’assistant d’enseignement en ressources humaines puis consultant en ressources humaines jusqu’en 1997. Avant de rejoindre Opcalia Martinique, Olivier Marcelin était, depuis septembre 2012, DRH (directeur des ressources humaines) au sein des Sociétés des Antilles & Guyane d’Elizé Restauration. Auparavant il a occupé, de 2001 à 2012, le poste de DRH des Sociétés des Antilles et Guyane du Groupe Hersant Média. De 1998 à 2000, il avait successivement été secrétaire général du Syndicat de la distribution et des grossistes alimentaires puis RRH (responsable des ressources humaines) des Hypermarché Carrefour Dillon, Groupe Bernard Hayot.

Olivier Marcelin va "accompagner l’évolution d’Opcalia Martinique dans le cadre du nouveau paysage de la formation professionnelle et de son périmètre d’activités élargi" indique l’organisme paritaire dans un communiqué. Depuis environ un an, la direction d’Opcalia Martinique était assurée par Alain Hellard, qui cumulait les directions d’Opcalia Bretagne et Martinique, et avait pris la succession de Jacqueline Janvier-Désir à la suite de sa démission pour "raisons personnelles", précise l’Opca à l’AEF.

MODIFICATION DU PAYSAGE DES OPCA OUTRE-MER Cette nomination intervient alors que le paysage de la collecte des fonds de la formation professionnelle dans les territoires ultramarins évolue. En effet, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale assouplit les conditions d’agrément des Opca dans les départements d’outre-mer, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin.

Opcalia Martinique a collecté 10,7 M€ en 2013, dont 2,1 M€ au titre de conventions avec quatre Opca de branche : Unifaf, Uniformation, Afdas et Fafih. Selon les informations recueillies par AEF, Unifaf et Uniformation réfléchissent actuellement à l’opportunité de s’implanter directement dans les DOM. Opcalia Martinique emploie 14 salariés.

Le décret n°2014-1378 du 18 novembre 2014 relatif à la collecte des contributions de la formation professionnelle continue dans ces départements et territoires ultramarins, publié le 20 novembre, précise les conditions dans lesquelles les Opca peuvent être agréés sur ces territoires. Jusqu’à présent, seuls les deux Opca interprofessionnels (Opcalia et Agefos PME) et les Opca du BTP (Constructys) et de la coopération et du développement agricoles (Fafsea) étaient identifiés dans le code du travail en tant que collecteurs outre-mer. Par ailleurs, un arrêté devrait être publié rapidement pour fixer les seuils annuels de collecte nécessaires aux Opca de branche pour être agréés dans les DOM. Un projet de texte examiné par le Cnefop en décembre prévoyait que dans chacun des départements d’outre-mer, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin, les Opca à compétence professionnelle pourront collecter les contributions des entreprises lorsqu’ils peuvent justifier d’une collecte annuelle au moins égale à 900 000 € en Guadeloupe, à Saint-Barthélemy et à Saint-Martin (ensemble), 60 000 € en Guyane, 700 000 € à la Martinique et 2 millions d’euros à La Réunion.

Patrick LECURIEUX DURIVAL, Délégué Général.


MEDEF Martinique.

 


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

S'abonner à la newsletter

MEDEF TV

Get Flash to see this player.

Source MEDEFtv